FullSizeRender (322)

FullSizeRender (324)


Matériel :

- une plaque en silicone avec des emplacements pour 12 muffins


Ingrédients (pour 12 nonettes) :

- 200g de bon miel de lavande ou de miel de forêt

- 160g de farine de froment

- 120g de farine de châtaigne

- un sachet de sucre vanillé

- un sachet de levure chimique

- 2 cuillères à café de mélange d’épices pour pain d’épices

- une cuillère à soupe de cannelle moulue

- 15cl d’eau

- 80g de beurre salé

- 1/3 de pot de marmelade d’orange (voir le NB en fin de page)


PRECHAUFFEZ VOTRE FOUR A 180°C.


Dans une casserole, faites fondre le miel, le beurre, le sucre vanillé, l’eau et portez à ébullition jusqu’à obtenir un sirop.

Hors du feu, ajoutez le mélange d’épices pour pain d’épices ainsi que la cannelle.


Dans un saladier, tamisez les farines et la levure.

Versez le sirop sur le mélange tamisé.

Bien mélanger à la maryse jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Remplissez vos empreintes à muffins au ¾.

Laissez votre pâte refroidir puis avec une cuillère à café creusez le centre de votre pâte afin d’y déposer un peu de marmelade d’oranges.


Cuire 15-20min suivant votre four.


Laissez refroidir vos nonettes avant des les démouler.


Conservez vos nonettes dans une boite en fer.

Elles ne seront que meilleures de jour en jour !


NB : j’ai décidé de glacer quelques nonettes (avec un mélange de blanc d’œuf et de sucre glace, cf photos) et d’en laisser d’autres sans glaçage.

Finalement la version sans glaçage est meilleure et moins sucrée, c’est pour cela que c’est celle que je vous propose dans cet article.


NB : traditionnellement les nonettes sont fourrées avec de la marmelade d’oranges.

Ici j’ai décidé de les fourrer avec mes pâtes à tartiner maison (caramel beurre salé et pâte de pain de pain d’épices dont vous pourrez retrouver les recettes sur mon site dans la rubrique « mes créations sucrées » puis « mes pâtes à tartiner maison ») ainsi qu’avec ma confiture de pêches (dont vous pouvez retrouver la recette dans la rubrique « mes créations sucrées » puis « confitures maison »).